Acheter un abri de jardin au meilleur prix

L’abri de jardin, comme le mobilier de jardin, il en existe de toutes sortes. Les matériaux, les formats, les usages, le design : tout est personnalisable ou presque. Vous avez le simple cabanon de rangement ou le mini chalet habitable, véritable petit annexe de votre jardin.

abri de jardin

Alors, comment choisir votre futur abri de jardin ? Voici quelques conseils pour faire le bon choix !

Pour quel usage souhaitez-vous un abri de jardin ? À quel besoin répond-il ?

Avant de songer au design et aux matériaux que vous souhaiteriez pour créer l’ambiance particulière recherchée, vous devez vous pencher sur la question suivante : pourquoi j’ai envie/besoin d’un abri de jardin ?

Généralement, les abris de jardins sont :

  • Un espace de rangement pour les outils de jardinage tels que la bêche, le râteau, les pots de fleurs et la tondeuse,
  • Un espace pour bricoler, construire une petite étagère, ranger quelques outils,
  • Une annexe pour servir de cuisine d’été
  • Une annexe pour servir de salle de jeux pour les enfants en toute saison
  • Un petit chalet pour servir de chambre d’ami
  • Une pièce qui regroupe un peu tout cela à la fois !

Quand vous avez défini vos besoins, vous avez fait une grosse partie du travail ! Un cabanon de rangement ou un chalet de jardin ne répondent pas au même critère, à vous de choisir ce qui vous convient le mieux.

Les matériaux de construction d’un abri de jardin

Chaque matériau a ses spécificités. Le bois brut, dans un style chalet, permet généralement une très bonne isolation. Cependant, il nécessite un minimum d’entretien. Il faut le traiter avec un insecticide, un fongicide et un hydrofuge. Plusieurs couches de lasure sont nécessaires pour protéger un bois brut. Ensuite, tous les 2 ans environ, il faudra le traiter à nouveau.

Le métal est un peu moins charmant. En termes d’esthétique, il convient plus facilement à un abri pour bricoler ou ranger vos outils, cependant, il a l’avantage de ne pas être sujet aux aléas climatiques, notamment l’humidité. Il ne rouille pas et ne requiert aucun entretien particulier.

Enfin, la résine est le meilleur compromis entre les deux. Elle est à la fois esthétique et préserve le charme du chalet et du bois. Une ambiance cocooning assurée tout en vous faisant profiter d’un matériau solide, durable et résistant. De plus, il ne craint pas la variabilité des climats.

Les caractéristiques de construction et d’assemblage

Il y a certaines données que vous ne pourrez pas changer, notamment l’espace que vous avez dans votre jardin pour accueillir votre abri de jardin. L’endroit où vous installerez votre cabanon ou votre chalet vous donne une idée des dimensions maximum que vous pouvez vous permettre.

Ensuite, vous pouvez jouer sur les matériaux de construction pour porter votre choix sur le « solide », le « pratique » et le « facile d’entretien », ou plutôt viser des critères esthétiques ou de confort avec des matériaux isolants ou un joli bardage en bois pour plus de cachet.

Selon si votre abri est destiné au rangement ou à l’accueil de vos amis, vous devrez choisir l’ancrage au sol et la possibilité d’avoir un plancher, des portes, des fenêtres, un vitrage et un minimum d’isolation.

Quelques points de repère :

  • Abris < 5 m² = rangement outillage, vélos ou tondeuse.
  • Abris entre 5 et 10 m² = rangement outillage, vélos, tondeuses et mobilier de jardin
  • Abris entre 10 et 20 m² = rangement outillage, vélos, mobiliser de jardin, tracteur tondeuse, pièce annexe de la maison
  • Abris > 20 m² = annexe de maison confortable pour accueillir des amis, construire une cuisine d’été ou une salle de jeux pour les enfants.

Réglementation en vigueur :

  • < 5 m² = vous n’avez aucune démarche administrative à prévoir. Aucun document n’est nécessaire pour construire ce type d’abris.
  • < 20 m² = dans ce cas, vous devez déclarer les travaux. C’est une simple formalité puisqu’elle est basée sur une déclaration et non une autorisation.
  • > 20 m² = cette fois, vous devez engager une démarche administrative auprès de la mairie de votre lieu de résidence. C’est elle qui vous délivrera un permis de construire.

Vous pouvez également vous renseigner auprès du PLU de votre commune.